NE PAS CONFONDRE: BANDES CYCLABLES ET PISTES CYCLABLES

 

Bandes cyclables et pistes cyclables appartiennent à la même catégorie: les aménagements cyclables. Étudions-les dans leurs différences.

 

La première chose à dire quand on compare les bandes et les pistes, c’est que chacune a son utilité en fonction de la situation. Mais donc par extension, chacune a ses désavantages.

Les bandes cyclables

Une bande cyclable est une voie de circulation réservée aux cyclistes incluse dans la chaussée et marquée par des bandes de peinture.

En clair, une bande cyclable fait partie intégrante de la voie, elle est simplement une file de circulation particulière. Sa signalisation est souvent marquée par des pictogrammes représentant un vélo et par des flèches qui indiquent le sens de circulation.

Les pistes cyclables

Une piste cyclable est une voie de circulation réservée aux cyclistes séparée physiquement de la chaussée.

Bidirectionnelle ou à sens unique, elle est généralement distincte des trottoirs en ville.

Comparons: les plus et les moins

Les bandes cyclables favorisent la mixité sur la voie. Mais certaines diront qu’elles favorisent les dangers. En revanche, elles sont plus sures pour ce qui est des intersections: les automobilistes n’ont pas à se poser plus de questions que d’habitude, pour schématiser.

Une des critiques faites à la bande est le problème du stationnement sauvage de véhicules. Mais on retrouve ça à d’autres niveaux pour la piste cyclable: stationnement de poubelles, de piétons, de déchets…

En outre, la bande cyclable interdit les chocs frontaux de cyclistes, contrairement à la piste cyclable bidirectionnelle. Enfin, leur reproche principal dans les villes européennes est leur largeur: c’est quand elles sont trop étroites qu’elles deviennent dangereuses pour le cycliste, à sa droite comme à sa gauche.

 

Laquelle a votre préférence: piste cyclable ou bande cyclable?